Mes petites créations ...

Mes petites créations ...

L'annonce intergénérationnelle

 

« Papi, je crois que j'ai rencontré la bonne ce coup ci, je me sens con de dire ça, mais tu vois j'y crois.

- C'est bien mon Clément, tu as l'age maintenant tu sais, tu l'as rencontrée comment ta belle ?

- Une petite annonce, pas le genre matrimoniale je te rassure, je voulais m'acheter une nouvelle guitare. J'ai vu une annonce au supermarché, et quand j'ai vu la fille qui la vendait, je sais pas comment te dire ça m'a fait un truc. Du coup je me suis mis à essayer la guitare, j'ai improviser des paroles sur elle. Elle a ri, elle m'a dit qu'elle n'était pas du genre à se laisser séduire si facilement, mais j'ai quand même vu que ça avait fait mouche. J'ai fait l'étonné, genre «  vous séduire mademoiselle, mais ce serait un honneur, d'autant plus plaisant autour d'un bon plat. » J'ai acheté la guitare, je l'ai invitée au resto, et depuis j'ai plus envie de la quitter.

Le visage du grand-père s'était fendu d'un large sourire.

- Tu as du culot mon petit, une annonce tiens ça me fait bien rire, je te le dit c'est bon signe.

- Pourquoi ?

- Je ne t'ai jamais raconté comment j'ai rencontré ta grand-mère ?

- A la fac de médecine, non ?

- On y est bien entré ensemble, mais je l'ai rencontré l'été précédent grâce à une petite annonce.

Je m'en souviens comme si c'était hier, on oublie beaucoup de choses dans la vie, mais il est des journées où le temps s'est arrêté, des moments clés, des tournants de notre vie, et ces moments là sont ineffaçables. A l'époque, j'étais un étudiant du genre grand dadais timide et pas vraiment à l'aise avec ces demoiselles aux jupons. Bref on était en juin, l'été 1953, j'allais rejoindre des amis pour fêter la fin de l'année scolaire. J'étais en avance, et en les attendant, une voiture a attiré mon regard. A l'intérieur, il y avait tout un bric à brac, et sur la vitre une petite annonce, qui indiquée que la voiture cherchait un acquéreur doux, soigneux et bienveillant. Je n'avais absolument pas besoin d'une voiture mais cette annonce m'a interpellé, je ne sais pas vraiment pourquoi mais j'ai appelé, et c'est là que j'ai rencontré ta grand mère. Dès que je l'ai vu, je me suis dit que le destin m'avait fait un sacré cadeau.

- Et t'as acheté la voiture ?

- Oui, j'avais la tête qui touchait le toit, on voyait que la voiture n'était pas adapté à ma corpulence, mais je lui ai dit qu'elle était parfaite pour moi, je pensais plus à la femme qu'à la voiture, évidemment. Je suis parti et j'étais bien embêté car je n'avais rien osé lui dire, ni l'inviter, je n'ai pas su me rendre engageant, tu vois.

- Une nuit blanche plus tard, je suis retourné chez elle, je lui ai dit que je ne trouvais pas l'endroit ou mettre le liquide de refroidissement, elle a du encore plus me prendre pour un imbécile, mais je crois qu'elle a trouvé ma maladresse attendrissante. Elle m'a répondu « mais voyons sous le capot ! » Elle l'a ouvert, et là m'a regardé surprise et émue.

- En trouvant le liquide de refroidissement !

- Mais non, laisse moi finir, j'avais parsemé le moteur de fleurs. Des roses rouges et du lilas, comme son prénom. Elle a pris une fleur dans sa main, je la regardais rouge pivoine, elle m'a souri et a embrassé ma joue, avec une tendresse, à te faire fondre le cœur.

- Elle est belle ton histoire !

- La tienne aussi mon petit, et elle ne fait que commencer, rends la belle tous les jours, l'amour s'entretient et se chérit, la magie de nos vie c'est nous qui la créons. Seule elle compte Clément, souviens toi de cela. »

Aujourd'hui je me marie, mon grand-père est parti mais sa magie vit en moi, et me rappelle chaque jour à la beauté de l'amour.

 

merci à Leiloona qui propose ses ateliers d'écriture sur http://www.bricabook.fr/ 

 

photo de Romaric Cazaux

 

 



07/09/2013
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres