Mes petites créations ...

Mes petites créations ...

Te revoilà enfin!

Ah enfin la bataille est gagnée ,
petit à petit , jours après  jours quelques minutes en plus
les rayons du soleil remplacent les rayons de la lune
tous se préparent pour l'ouverture du bal ,
pour le grand jour , pour le grand vernissage ,
fabricant en secret , en toute intimité leur plus belle parure .
les bras les doigts des arbres portent la boursouflure
de la préparation d'une feuille naissante
fraîchement enroulée dans le bourgeon récent .
le printemps est en route , il faut se dépêcher .
pour le saule pleureur , ce sera comme d'habitude :
robe longue de soirée
un peu de pudeur  je ne vais quand même pas montrer mes mollets !
ce sera jusqu'aux pieds comme au siècle dernier
mais une très belle toilette , semblable à celle de Marie Antoinette 
avec une robe gonflée , soignée,  légère 
se déployant au gré de l'air au gré du vent
mais dans quel siècle vivons nous 
pour vouloir à tout prix ainsi se dévoiler ?
oh mais quel rabat joie s'écrit le peuplier !
encore très mode cette année 
avec son corps mince , élancé 
qu'il peut bien se permettre un peu de fantaisie
à tous les coups ce sera encore lui le préféré
pour le défilé du quatorze juillet !
en tout cas cette année la tendance est au vert
mais attention , à chacun sa nuance
tout de même un peu de personnalité !
et bientôt la jonquille va pointer le bout de son nez ,
avec sa tête jaune empruntée au soleil,
le primevère et bien d'autres
pour le plaisir des yeux et celui des insectes
qui à leur guise vont pouvoir butiner 
le ventre creux avec tous ces mois passés à jeûner
allez les potes , venez venez le gueleton est avancé
c'est open - bar à volonté
mais quel orgie , je vous le dis !
dans le buisson d'à côté , encore dans son cocon , 
dans son petit nid douillet , 
la chenille elle aussi commence à s'agiter
à se dégourdir les pattes , à déplier son corps
quand le soleil va commencer à chauffer
on va tous s'évader , trottant de mille pieds
prête pour la grande métamorphose , devenir papillon
lui permettra bientôt de voir la vie d'en haut  , de ses ailes déployées
mais qu'entend-on au loin ? l'hirondelle qui crie ,
ha la voici enfin ! celle qui annonce que l'hiver s'est enfuit , que s'en est bien fini .
de noir et blanc vêtue la voilà revenue de son lointain périple ,
prête à recommencer ses durs travaux de maçonnerie 
espérant en secret que le nid de l'an dernier
ne soit pas trop dégradé , trop fatigué
quelques réparations et le voilà prêt 
pour accueillir à nouveau la nouvelle génération 
et c'est ainsi que perdure la magie de la vie .
eh oui c'est ainsi fait , 
dame nature joue des tours aux grands et aux petits êtres de notre planète 
aux arbres , aux fleurs aux animaux
les faisant disparaître , pour revenir bientôt
laissant flotter dans l'air ce doux parfum de renouveau .
 
Texte de Deal ô


12/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres